Suppression des trains de nuit Paris-Savoie(s):une très mauvaise nouvelle pour le tourisme et la transition écologique !
Partager

Logo_EELV_SA

La suppression des trains de nuit Paris-Savoie(s) est une très mauvaise nouvelle pour le tourisme

Les trains de nuits entre Paris et la Savoie fonctionnaient toute l’année. Puis ils ont été intermittents, uniquement pour les périodes de vacances. Ils sont définitivement arrêtés. L’Etat a longtemps délaissé ce type de transport, sans investir, donnant toute la place (énergétivore) aux TGV…. alors que les trains de nuit pour Saint Gervais le Fayet ou Bourg St Maurice ou Modane étaient bien remplis, vacanciers et skieurs obligent!

Après les avoir torpillées via la SNCF incohérente, l’Etat souhaite transmettre ces lignes de nuit à la concurrence….. limitant ainsi les effets de concurrence! Et les jeux industriels et commerciaux se retournent aujourd’hui contre les usagers et clients qui attendront longtemps leur train de nuit sur le quai….

Sur l’hexagone, la quasi totalité des lignes de trains de nuit est concernée (sauf Briançon, Toulouse que l’Etat juge non transférable à la concurrence vu les faibles flux…… et Nice à qui il donne un répit d’une saison).

Les trains de nuits sont pourtant des bonnes solutions pour l’équilibre des territoires, le tourisme et la transition énergétique :

  • Ils maintiennent un lien entre les territoires périphériques et la capitale.
  • Ils sont moins onéreux que le TGV, ils consomment moins d’énergie, et surtout, ils la consomment la nuit quand elle est excédentaire (évitant ainsi de multiplier le nombre de TGV au moment de la « crête » de consommation énergétique du matin et du soir)
  • Ils sont une alternative moins énergivore aux transports routiers et aériens. Et ils utilisent l’infrastructure existante. Ils permettent de transporter les vélos pour avancer vers l’intermodalité: l’Intercité est l’un des transports les plus efficaces énergétiquement. Ils sont donc à favoriser pour la transition écologique dans les transports.
  • Ils permettent de voyager pendant notre sommeil pour arriver le matin, sans journée perdue, ni frais d’hébergement.
  • Ils sont utilisés par de nombreux jeunes avec la carte interrail.

Nous ne voulons pas que les trains de nuit disparaissent comme les tramways il y a 50 ans. Le Gouvernement Hollande-Valls relance un nouveau Plan Autoroutier et  supprime les trains de nuit en même temps: il tourne radicalement le dos à la COP 21 et à la loi de transition énergétique. Stop, c’est trop!

Nous interpellons les élus et usagers, pour maintenir et développer le service public du train de nuit, un maillon important d’un système de transport doux, d’avenir, écologique au service de nos territoires.

Aujourd’hui, les trains de nuit ont besoin de votre signature

https://ouiautraindenuit.wordpress.com

 

Site  ouiautraindenuit.wordpress.com