Commission permanente : Les rapports cachés de Laurent Wauquiez
Partager

Après une assemblée plénière sous les feux de la rampe, les 61 élus de la commission permanente se retrouveront à huis clos ce soir à 19h30 pour « expédier » les votes de plusieurs centaines de rapports.

C’est un fait, depuis le début du mandat, Laurent Wauquiez s’attache à faire le show en assemblée plénière. Y sont étudiés seulement les rapports qui « brillent » : baisse d’indemnités, 3 millions d’€ pour les chasseurs, plan sécurité, lutte contre l’ »assistanat », canons à neige et abandon de PNR …

C’est dans un tout autre climat, sans public et sans aucune possibilité d’expression des élus, que Laurent Wauquiez fait passer en commission permanente les rapports ayant trait aux compétences régionales et mobilisant des fonds publics considérables. Ce que nous appelons « les rapports cachés de Laurent Wauquiez ».

Voici quelques exemples de rapports cachés soumis au vote ce soir et les réactions des élus RCES :

La dotation lycées

Les lycées font partie des 3 plus grandes compétences régionales (avec le transport et la formation). C’est sans aucun débat que les élus se prononceront ce soir sur la répartition des 85 millions d’€ de dotation annuelle de fonctionnement.

Pour Andréa Kotarac membre de la commission permanente et du CA du lycée Lumière : « La dotation de fonctionnement pour les lycées est en baisse de 6%. La région a complètement délaissé cette question. Les professeurs et proviseurs se mobilisent contre la paralysie et ils ont raison. Nous étions cet après midi aux côtés du personnel, des élèves et des parents d’élèves du lycée Lumière (Lyon 8) pour dénoncer la vetusté de leurs locaux.  Nous soutenons également la mobilisation du personnel du lycée François Cevert et réclamons à leurs côtés la présence de plus d’assistants d’éducation dans les lycées ».

 

Les contrats ambition région

Laurent Wauquiez a fait table rase des contrats développement durable Rhône-Alpes (CDDRA) et des contrats Auvergne +.

Sa nouvelle politique d’aménagement du territoire se décline autour des contrats ambition région. Là encore, ils sont soumis au vote en commission permanente et ne permettent pas le débat démocratique de l’organe délibératif.

Pour Jean-Charles Kohlhaas, membre de la commission aménagement du territoire : « Les contrats ambition région, c’est comme tout dans la politique de Wauquiez : du clientélisme, aucun critères de sélection et aucune dépense de fonctionnement. Ca ne peut pas marcher. Les territoires ont besoin d’une politique partagée, mettant en œuvre la transition énergétique et la solidarité. Pour cela, il faut des moyens humains, de la réflexion collective et des choix politiques d’avenir. Les nouvelles dispositions régionales se cantonnent à des enveloppes financières distribuées de manière arbitraire aux territoires. Quel gâchis ! »

 

Mise au pilori du Pass contraception

Cette commission permanente est aussi l’occasion pour la majorité de Laurent Wauquiez de réduire à néant les efforts des forces progressistes pour la santé des jeunes.

Le planning familial voit sa subvention  baisser de 30% et le Pass Contraception n’est maintenu que jusqu’en mai 2017.

Pour Fatima Parret, membre de la commission perm « Ces mesures sont inquiétantes. Le Pass Contracaption est essentiel pour notre jeunesse régionale. Cette baisse pour le planning et l’avenir incertain du dispositif démontrent bien que les idées rétrogrades et conservatrices sont aux commandes. »