Démocratie et terrorisme : auditions du 8 octobre 2016
Partager

http://eelv.fr/democratie-et-terrorisme-1-5/

La situation que nous traversons en France et en Europe, à travers les attentats terroristes, engendre un état de sidération qui nous oblige à prendre le temps de la réflexion.

Or, la manière dont le débat sur le terrorisme en France, sur la place de l’Islam ou sur l’Etat de droit, est engagé depuis plusieurs mois par les principaux responsables politiques, n’est pas satisfaisant. Tout n’est, bien souvent, que confusion, instrumentalisation, simplification, surréaction et surenchère verbale, jusqu’à cette sidérante déclaration de notre premier ministre : « Il ne peut y avoir aucune explication qui vaille. Car expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser ». Degré zéro de la politique quand le message ne s’adresse plus qu’à l’émotion d’une opinion publique chauffée à blanc et dont on espère, par quelques tours oratoires, tirer les dividendes électoraux.

Parce que nous ne voulons pas céder à une approche simplificatrice ou binaire de la situation, parce que la réalité est complexe, mêlant des composantes de toute nature, collective et individuelle, sociale et psychologique, politique et géopolitique, il est urgent d’engager un travail d’analyses et de compréhension. La série d’auditions de chercheurs, journalistes, intellectuels ou magistrats, doit nous aider à mieux comprendre la situation.

Nous espérons que la mise en ligne de ces auditions servira l’ensemble du mouvement.

Alain Coulombel (secrétaire national adjoint chargé du projet et de la prospective)

Les auditions en vidéo:

http://eelv.fr/democratie-et-terrorisme-1-5/