Jacques Venjean, nouveau porte-parole régional des Verts
Partager

Le médecin du travail de Scionzier a été lu à la tête du parti EELV pour la région Rhône-Alpes.

Jacques Venjean, médecin du travail à Scionzier, a été élu secrétaire régional du parti EELV (Europe écologie Les Verts) le 24 juin par le comité de politique régional, à la suite du congrès fédéral du 11 juin à Pantin.

Quels sont vos projets pour le parti ?

Au niveau interne, nous allons essayer de rendre nos communications et les rapports entre l’instance nationale et les militants plus fluides. Nous voulons aussi favoriser la démocratie interne, ce qui a été une des conclusions de notre congrès national. Au niveau régional, il faudra aussi favoriser l’expression de tout le monde. En externe, nous souhaitons mieux faire connaître nos combats et notre travail, parce que les militants écologistes sont très actifs dans le milieu associatif, et nous sommes trop peu représentés dans les collectivités locales. Nous essayerons d’être plus visibles, également dans nos propositions, pour faire comprendre aux gens, qu’il existe d’autres solutions que celles qui sont proposées actuellement.

En matière de pollution de l’air, notamment ?

Nous travaillons beaucoup sur la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve, en effet. Le sujet des transports, où il existe un déficit majeur de transport en commun, par train ou par bus. Il y a aussi la problématique des poids lourds, avec le transfert des camions sur l’autorail, à travers l’autoroute ferroviaire alpine, d’Aiton jusqu’à l’Italie, qui est actuellement sous-utilisée, c’est-à-dire que tous les trains, qui sont affrétés, sont pleins alors qu’on pourrait en affréter quatre fois plus.

Vous avez rejoint le mouvement EELV en 2011. Qu’est-ce qui a déclenché votre engagement ?

C’est l’accident nucléaire de Fukushima. Je suis médecin du travail et je sais ce que peuvent donner les radiations ionisantes. Quand j’ai vu l’impossibilité de l’entreprise et même de l’Etat japonais à maîtriser ce séisme écologique, je me suis dit que ce n’était pas possible de continuer dans cette voie-là. Puis, il y a eu chez moi, une deuxième prise de conscience, la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve. Je suis sensible à cela, car je surveille les gens exposés au travail à des polluants industriels, donc la pollution de l’air extérieur, cela me parle beaucoup. D’autres sujets m’intéressent comme l’évolution du monde du travail, de la société, avec beaucoup de chômeurs, de précarité, de gens exclus de la société. Tout cela m’a fait prendre conscience qu’il fallait à un moment donné m’engager politiquement pour proposer autre chose.

Entretien réalisé par Jérôme Meyrand

 

source :

http://m.lemessager.fr/faucigny/scionzier-dr-venjean-nouveau-porte-parole-regional-des-verts-ia933b934n164539