Chaîne Humaine pour de l’air pur !
Partager

Dans les vallées alpines de l’Arve (accès au tunnel du Mont-Blanc) et de la Maurienne (accès au tunnel du Fréjus), l’air devient plus mauvais que dans les grandes villes françaises. L’alerte est donnée par le corps médical ; l’État tente d’agir en instituant un Plan de Prévention de l’Atmosphère dans la vallée de l’Arve, en Haute-Savoie.

Pour les écologistes, il est urgent de mettre les camions sur le train. Malgré les alertes, l’Autoroute Ferroviaire Alpine (ferroutage) reste une expérimentation précaire que les États et les compagnies de chemin de fer fret ne développent pas.

Aujourd’hui, par un tour de passe-passe offusquant le droit à l’enquête publique, l’État et la société qui gère le tunnel routier du Fréjus veulent transformer la galerie de sécurité (en cours de perçage) en deuxième tube de circulation. Doubler le tunnel du Fréjus est une hérésie quand la voie de chemin de fer existante n’est utilisée qu’à 17 % de sa capacité !

Les associations savoyardes, dans une démarche sans précédent que EELV soutient, se sont associées pour écrire à la Ministre de l’Écologie, afin d’engager une plainte pour mise en danger d’autrui, et pour organiser deux manifestations d’ampleur le 7 février à Annecy et le 7 mars en Maurienne.

Les écologistes souhaitent que la parole de l’État soit respectée en matière d’enquête publique et que le fret de marchandise se développe enfin.

Aussi, EELV région Savoie appelle les citoyens à participer à la chaîne humaine, le 7 mars (10 h – 17 h) à St-Michel de Maurienne (rendez-vous à l’entrée de la ville, rond-point de Métaltemple, facilement accessible en train et en covoiturage).