TRANSITION ENERGETIQUE
Partager

TRANSITION ENERGETIQUE.

 

Jeudi 3 octobre, salle municipale de la soierie à Faverges était lancée l’opération « Territoires à énergie positive » par le conseil régional de Rhône Alpes.

Dans un article du Dauphiné Libéré du 4 octobre, Benoît Leclair conseiller régional EELV, vice-président du Conseil régional et délégué au climat et à l’energie, précise les objectifs:

D’ici 2050, tout sera mis en oeuvre pour qu’un territoire donné produise autant d’énergie qu’il en consomme. Dans ce but, l’accent est mis sur trois axes: sobriété, efficacité, énergie renouvelable.

Un constat: la ville consomme de l’énergie et c’est là qu’il faudra accentuer les économies, alors que les campagnes offrent une vraie diversité pour développer les énergies renouvelables (solaire, éolienne, méthanisation, biomasse..)

Benoît Leclair, instigateur du projet pour la région, constate que des territoires qui travaillaient habituellement peu ensemble, ont décidé de s’associer et ce toutes tendances confondues, ce qui est encourageant.

Concrètement, la première étape se traduit par la rénovation de bâtiments anciens et le développement des transports en commun mais il faut aussi mettre l’accent sur la construction de petites centrales solaires, sur l’utilisation de l’énergie dégagée par les déchets ainsi que sur la récupération des pertes d’énergie dues à l’industrie.

Le conseiller régional EELV affirme que cette opération pour le climat se fera en concertation avec tous, population comme industriels et conclut à une mobilisation générale.