Consultation territoriale du schéma régional climat air énergie
Partager

Annecy, mardi 24 janvier

Benoît Leclair, conseiller régional EELV, a présenté, en compagnie de son équipe de la Région le schéma régional climat air énergie : SRCAE1. Il était accompagné du directeur de la DREAL (direction régionale à l’environnement, l’aménagement et le logement).

Cette présentation s’intègre à un processus de consultation territoriale (élus, représentants de la société civile, associations…) qui sera suivi par une consultation publique.

La réunion annécienne, outre la présentation rapide du schéma général, devait prendre plus de temps sur le volet énergie.

La Région entend mener une politique volontariste de développement des énergies renouvelables. Pourtant, des voix se sont élevées dans l’assistance pour déclarer que le projet ne semblait pas assez ambitieux concernant l’énergie solaire thermique et photovoltaïque, et trop pour l’éolien. Cette dernière énergie a beaucoup de détracteurs et ceux-ci se sont déplacés pour exprimer l’inquiétude des défenseurs des paysages et des habitants d’espaces pouvant être choisis pour la construction des grands mâts. Certains sont même allés jusqu’à prédire la fin de la paix sociale !

Tout en écoutant les inquiétudes, Benoît Leclair et son équipe ont rappelé que la Région avait un devoir moral par rapport à l’avenir de nos territoires. La planification de l’augmentation des énergies renouvelables devient donc incontournable, elle doit prévoir un mix-énergétique équilibré et s’adapter aux spécificités et aux ressources des territoires.

Une des exigences est de répondre aux besoins liés aux pointes de consommation qui sont en augmentation alors que la consommation totale est plus stable.

Il faut donc travailler à développer des modes de stockage innovants notamment pour l’hydroélectricité.

En Rhône-Alpes, si l’hydroélectricité représente les ¾ des énergies renouvelables, ¼ est pris par le bois-énergie. Le but sera donc d’augmenter la part collective avec des appareils performants limitant la pollution de l’air par rapport à la part individuelle.

Le développement du biogaz s’intègre à une prise en compte globale de la réduction des déchets et aux projets spécifiques de territoires sachant que le brûlage à l’air libre sera interdit en zone PPA.

Pour l’éolien, si 90% du territoire est éligible, seul l’ouest de la région semble favorable au développement de nouvelles zones de développement.

Le solaire photovoltaïque doit s’adapter au nouveau cadre tarifaire. Il faudra revaloriser son image auprès des particuliers et optimiser certains lieux pas encore utilisés, bâtiments du tertiaire, parkings notamment. La Région Rhône-Alpes a le potentiel pour devenir un pôle d’excellence.

La géothermie est encore peu développée. Les connaissances sont encore minimes mais le potentiel est sans doute important.

Pour conclure, le SRCAE prévoit de donner des réponses à la contradiction actuelle qui est de préserver l’environnement tout en apportant l’énergie suffisante à la vie d’une population dynamique. Benoît Leclair annonce que ce sera difficile car pour respecter les objectifs d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans la production d’énergie globale, il faudra le faire dans un contexte de réduction de la consommation.

Le 1er enjeu est la sobriété et l’efficacité énergétique pour faire baisser le volume global.

Le 2ème enjeu est le développement du mix-énergétique renouvelable dans une optique de concertation dans le cadre de projets de territoires.

 

Annette Perrier

______________________________________________________________________________

1SCRAE Schéma Régional Climat Air Energie : http://srcae.rhonealpes.fr/